Les constellations familiales

L’objectif d’une constellation n’est pas d’eliminer un symptome, mais de rendre a une personne sa place dans la famille, de sorte qu’elle puisse s’y integrer avec toute son energie positive.

Bert Hellinger

Les constellations familiales ont été développées par Bert Hellinger en Allemagne. Psychothérapeute, il a voulu aller plus loin et guérir dans le domaine transgénérationnel.  Elles continuent à être enseignées et d’évoluer à travers le monde. Elles peuvent pratiquées en groupe avec des participants qui vont représenter des personnes de notre système familial. L’approche que j’ai apprise peut se pratiquer en individuel et à cette occasion, des figurines servent à représenter les gens à placer.

Un système est composé de deux éléments au moins. Dans le corps humain, il y en a plusieurs, par exemple :  les cellules, le système nerveux, le système cardio-vasculaire, etc. Dans la nature, on retrouve le système de fabrication de l’oxygène, le système solaire, notre galaxie, etc.  Le but d’un système est de maintenir à tout prix l’homéostasie, c’est-à-dire l’équilibre. Pour le système familial, cela va être la même chose, la famille est telle un mobile. A la moindre perturbation d’un individu, le système va chercher à trouver un équilibre et cela va influencer une ou plusieurs personnes de la famille, ceci la plupart du temps de manière inconsciente. Ce processus inconscient s’appelle : la loyauté familiale ou la fidélité familiale invisible (FFI). C’est ainsi, que nous pouvons porter des charges (mémoires, émotions, secrets) d’ancêtres que nous n’avons même pas connus.

Les lois qui regissent le systeme :

1) L’appartenance : avoir sa place au sein de la famille et tout le clan

2) L’ordre : l’ordre des fratries, place d’enfant et de parent

3) L’inclusion : l’infiniment grand se retrouve dans l’infiniment petit (poupée russe)

4) L’équilibre entre donner et prendre : identifier et nommer ce qui charge, redonner ce qui nous appartient pas, récupérer ce qu’on peut avoir perdu ou pas assumé

Que peut-on placer?

1) Sa famille d’origine :  les ancêtres, les lignées maternelle et paternelle, avec la fratrie, aussi si remariage avec beaux-parents,  demi-frères et demi-soeurs. Pour placer sa famille d’origine, il n’est pas nécessaire d’avoir les dates de naissance, décès, mariage ou autres, on fait avec les informations qu’on a sur l’histoire de la famille. S’il y a des secrets, cela ne sert à rien de chercher à les trouver à tout prix, s’ils le sont restés cela fait partie de la volonté du clan et cela ne va nous empêcher de placer le secret et de pouvoir libérer la charge qui peut en découler. En général, on ne place pas au-delà de la 4ème génération (arrière-grands-parents).

2) Sa famille actuelle : l’époux/épouse ou le compagnon/compagne actuel,l’ ex-mari ou l’ex-femme, les  ex-partenaires,  la descendance, les enfants, les enfants adoptés et leurs parents biologiques, les petits-enfants. Les enfants morts-nés et morts en bas âge, les fausses-couches et avortements sont aussi importants, car ils sont aussi comptés dans le système familial, même s’ils ne sont plus de ce monde.

3) Au-delà du placement de famille : ce placement est particulièrement intéressant, car il ouvre la porte à des infinies possibilités de placements! C’est-à-dire que l’on peut placer un symptôme physique ou une douleur, une maladie, une émotion, une maison, un pays, un projet, la vie, la mort, l’abondance, etc. On pourrait l’appeler le placement de vie, il permet vraiment de faire de l’ordre et d’y voir plus clair dans sa vie ou une situation précise.

Deroulement d’une seance :

Après la formulation d’un objectif, la première étape d’une constellation est de prendre conscience de l’intrication. L’intrication correspond au nœud de la problématique, comme le nœud d’une pelote de laine. C’est lui qui bloque l’énergie et qui maintient ce déséquilibre (qui au départ était une recherche d’équilibre du système). Ensuite, on va nommer les choses qui se présentent, reconnaître les différentes émotions qui surgissent, reconnaître la souffrance et la place des personnes concernées par le placement. Ainsi, on va dénouer petit à petit, comme lorsqu’on le fait pour la pelote de laine, ainsi les placements vont évoluer vers plus d’harmonie. Le placement se termine lorsque l’énergie circule à nouveau (comme après un bouchon sur l’autoroute) et lorsque la solution apparaît. Une affirmation positive résumant l’état d’être du constellant peut s’avérer utile. La mise en évidence d’un pas concret à faire suite à ce qui a émergé , afin de « faire le pont » dans la vie « réelle » est importante.

C’est dans un etat de non-savoir et de confiance qu’emergent la solution et le denouement.

 

En resume :

Une constellation va permettre de clarifier une situation que l’on vit, nous aider à trouver notre place, à nous libérer d’une charge qui ne nous appartient pas, à refaire circuler l’énergie dans le système et bien plus encore selon la magie du moment!

Accueillir pleinement le destin de notre famille, le voir, le respecter ouvre une porte en nous qui permet l’acceptation de notre propre destin.